Sélectionner une page

Chaque minute, dans le monde, 3,8 millions de requêtes sont formulées sur Google, 243 000 photos sont partagées sur Facebook et 350 000 tweets sont publiés. En une seconde, 1000 photos sont postées sur Instagram et plus de 3 millions d’emails sont envoyés.

Et si on ralentissait un peu ?

Avec le slow content, vous allez apprendre à ralentir pour mieux produire.

 

Qu’est-ce que le slow content ?

 

Le slow content est une approche marketing qui consiste à privilégier la production de contenus à forte valeur ajoutée. Face à la multitude de contenus produits par les marques ces derniers années, le slow content propose de ralentir pour préférer des contenus de qualité plutôt qu’en grande quantité.

Depuis plusieurs années, les marques produisent des contenus en masse, en essayant de répondre à toutes les questions que peuvent se poser les internautes. La communication est désormais multicanale et omniprésente. Résultat ? Sur le web, l’internaute se perd dans une multitude de messages. Il se retrouve aujourd’hui perdu face à l’abondance de contenus que Google lui met à disposition et son temps d’attention se réduit petit à petit.

Aujourd’hui encore, on entend que l’un des piliers de la réussite de votre production de contenu réside dans la fréquence de cette dernière. Il faut produire en masse car la durée de vie des posts sur les réseaux sociaux est réduite, il faut publier plusieurs articles de blog par semaine pour nourrir Google et développer la légitimé de son site.

STOP !

Le slow content (en opposition au snack content) présente une approche différente qui consiste à apporter des contenus à forte valeur ajoutée aux internautes afin de se démarquer de la concurrence. Il s’agit de proposer aux internautes des contenus qui font sens en répondant efficacement à leurs besoins dans le but de multiplier leur engagement vis à vis de votre marque.

 

Comment faire du slow content ?

 

Vous l’aurez compris, le slow content admet qu’il faut produire moins pour produire mieux. Encore faut-il pouvoir définir ce qui est « mieux » pour vous.

Pour cela, la première étape consiste à définir vos objectifs, autrement dit pourquoi souhaitez-vous produire du contenu ? La réponse à cette question va vous aider à créer des contenus pertinents en fonction de vos enjeux : notoriété, acquisition, conversion, nurturing…

Définir le pourquoi vous aidera à répondre au « comment ».

Deuxième question importante : pour qui envisagez-vous de produire du contenu ? Il est important de définir sa cible et de connaître ses besoins pour pouvoir lui proposer des contenus pertinents. Vos clients et prospects attendent-ils des conseils de votre part ? Des informations ? Ou encore des guides, des comparatifs ? Tout dépend de votre activité, c’est pourquoi il est fondamental de mener cette analyse.

Beaucoup d’entreprises font l’erreur d’essayer de faire mieux que la concurrence. Vos concurrents n’ont peut-être pas exactement les mêmes produits ou services que vous. Leurs objectifs sont peut-être différents et ils n’ont certainement pas défini la meilleure stratégie de contenu !

Pour vous démarquer, il faut donc connaître vos clients sur le bout des doigts pour être en capacité de leur offrir ce qu’ils ne trouveront pas ailleurs.

Une fois que votre stratégie est bien construite et que vous savez pourquoi vous voulez créer du contenu, vous allez pouvoir vous lancer dans la production.

 

Le slow content en 5 étapes

 

n°1 – Recycler

 

Le recyclage de contenu est un excellent moyen de garantir une bonne présence digitale tout en capitalisant sur un sujet qui a déjà fait ses preuves.

Vous avez publié une infographie qui a cartonné l’année dernière ? Pourquoi ne pas la réutiliser pour en faire une ou plusieurs vidéos, ou encore un article de blog ? Vous passerez ainsi moins de temps à produire tout en garantissant des résultats positifs !

De nombreuses entreprises pensent que la création de contenu consiste à produire constamment de nouvelles choses. Or, en variant simplement le format, vous aurez l’impression de créer un contenu nouveau tout en réduisant vos temps (et vos coûts !) de production.

 

n°2 – Étudier ce qui fonctionne

 

Parmi les contenus que vous avez déjà publiés ou en vous basant tout simplement sur les tendances, étudiez ce qui fonctionne avant de vous lancer dans la production de vos contenus. Prenez connaissance des formats et des sujets qui cartonnent pour pouvoir construire votre propre planning éditorial.
Cette analyse vous aidera aussi à trouver des sujets sur lesquels vos concurrents n’ont peut-être pas encore pris la parole. Une bonne occasion de produire du contenu unique et de vous démarquer !

 

n°3 – Comprendre les attentes

On ne le dit jamais assez, pour apporter une vraie valeur ajoutée à vos consommateurs, il faut connaître leurs attentes. Étudiez vos cibles, leurs comportements et ce qu’ils attendent d’une marque telle que la vôtre. Si vous parvenez à comprendre ce que veulent véritablement vos consommateurs, vous produirez des contenus efficaces et mesurerez très rapidement les retombées de vos actions de communication. 

Parfois, il vaut mieux prendre plus de temps à analyser pour optimiser votre production de contenu

 

n°4 – Produire du contenu unique

S’il est possible de recycler des contenus déjà produits, il faut tout de même donner un caractère unique à vos nouvelles productions. Optez pour des formats qui fonctionnent le plus pour capter l’attention. Autrement, votre message n’aura pas l’impact qu’il mérite et votre contenu passera à côté d’une belle audience. 

Privilégiez la vidéo, les formats audio type podcast ou encore des contenus “longs” qui convertissent tel que le livre-blanc. 

 

n°5 – Analyser encore

Ne vous reposez pas sur vos lauriers ! Faites régulièrement le bilan de vos précédentes actions pour identifier les bonnes et mauvaises pratiques et ainsi optimiser la publication de vos prochains contenus. Restez en veille et allez voir ce que fait la concurrence. Cette petite routine vous aidera à créer une dynamique qui plaira à vos communautés et vos lecteurs. 

 

Vous souhaitez mettre en place votre slow content et avez besoin d’être guidés dans votre démarche ? 

Farah Fabre Consultante éditoriale

Faire appel à un spécialiste de la brand advocacy

En tant que consultante éditoriale, j'accompagne les entreprises dans la mise en place de leur content strategy et la production de contenus à forte valeur ajoutée. 

Je vous aide à définir une stratégie et un concept de brand advocacy pertinents et efficaces après avoir réalisé une étude approfondie de votre marque. J'accompagne vos équipes pour qu'elles deviennent les ambassadrices de votre entreprise sur les réseaux sociaux en assurant le déploiement de la stratégie définie. 

Vous souhaitez gagner en autonomie ? À votre service ! Selon vos besoins et ceux de vos équipes, je vous propose également des formations sur-mesure en présentiel ainsi qu'à distance.

Vous avez un projet ?

Vous souhaitez être accompagné par un consultant éditorial pour la mise en place de votre stratégie de contenu ? Utilisez ce formulaire.